Vous êtes ici:-, Entreprise-Le CMIST Gard Lozère, présent sur tous les fronts

Le CMIST Gard Lozère, présent sur tous les fronts

Durant l’année 2020, le CMIST Gard-Lozère est intervenu auprès de bon nombre d’entreprises et de leurs salariés, en prévention et en accompagnement. Le point avec Sylvie Garcia, Directrice de l’établissement.

Télétravail et souffrance

Après la sidération du premier confinement, les entrepreneurs ont dû s’adapter et faire évoluer leur organisation grâce au télétravail, jusque-là peu  développé sur le territoire. Ce dernier a eu des conséquences multiples ; souffrance des salariés, mais sur tout rupture du lien social, ressenti comme très important. Télé travailler 5j/5 génère anxiété et souffrance. Nos services se sont adaptés et ont été joignables lors des confinements.

Depuis le début de la crise sanitaire, le CMIST Alès Lozère a pu ainsi, continuer ses missions auprès des entreprises. Nous avons  accompagné les salariés inquiets  face aux difficultés économiques, au virus et au télétravail. Parmi eux, les managers de proximité, sous pression, et peu préparés à ce type de management, ont toutefois dû s’adapter pour suivre leurs équipes.

Pour autant, la pandémie a également permis d’accélérer la digitalisation des entreprises pour une grande part des TPE/PME, permettant le télétravail et maintenant ainsi un minimum de lien        social et d’activité économique.

Face aux fermetures administratives et à l’arrêt de l’activité, des 09dirigeants s’interrogent sur la  pérennité de leurs entreprises et sont confrontés à un stress « pathogène ». Pour répondre à ces inquiétudes, le CMIST et le CIBC accompagnent les employeurs en détresse, grâce au dispositif Régional « Ose », financé par l’état (l’État et la Région).

Prochaine réforme de santé au travail

La prochaine réforme de la santé au travail devrait être votée lors du premier semestre 2021, avec une application effective en 2022. Cette proposition reprend l’Accord National Interprofessionnel validé par les partenaires sociaux, le 10 décembre 2020.

 

Celle-ci réaffirmera plus nettement le rôle des services de santé au travail dont l’action sera centrée sur un panel de services axés sur la prévention des risques pour  toutes les entreprises y compris les TPE/PME, moins pourvues en aides au sein de leur entreprise. L’autre point important de la réforme, sera la collaboration entre médecins du travail et médecins  de ville pour assurer le suivi de  santé ; les syndicats s’étaient mon très très sceptiques voire opposés  à cette proposition.

Le Conseil d’État dans son avis du 4 février 2021 a soulevé des interrogations  sur ces dispositions. Les débats  parlementaires permettront de  faire avancer la réflexion sur le contenu de la future réforme.

CMIST

35 Rue Marcel Pagnol

BP 109 – 30102 ALES Cédex

04 66 30 25 79

accueil@cmist.fr www.cmist.fr

Par |2021-04-01T08:46:56+01:00mardi 9 mars 2021|Actualités, Entreprise|

Laisser un commentaire