Vous êtes ici:-, Reportages-La croissance économique des TPE/PME au second trimestre

La croissance économique des TPE/PME au second trimestre

D’après le baromètre Image PME de l’Ordre des Experts-comptables, la croissance économique des TPE/PME reste à un niveau élevé, avec un quatrième trimestre consécutif de croissance, et un écart resserré au niveau des régions.

 L’activité a progressé au second trimestre pour ces entreprises, en nombre de jours comparables de 2,1 %, et une moyenne de 2,4 % sur les quatre trimestres consécutifs, soit 2 % de croissance sur cinq trimestres. Ceci malgré une légère érosion due à l’investissement de -1% sur les quatre derniers trimestres.

 Le résultat des régions est similaire à celui du 1er trimestre, mais avec des résultats moindres : la Bretagne (+3,1 %), l’Auvergne-Rhône-Alpes (+2,9 %) et les Pays-de-la-Loire (+2,8 %) continuent, comme depuis le début d’année 2017, de porter la croissance à un niveau plus élevé. La Bourgogne-Franche-Comté (+2,7 %) confirme son évolution et poursuit sa remontée au classement des régions. La Nouvelle-Aquitaine (+2,4 %) se hisse dans le top 5 des régions pour le 3e trimestre consécutif. L’Occitanie (+2,2 %) complète le podium affichant une hausse de chiffre d’affaires supérieure à la moyenne nationale.

La Corse, Grand Est, les Hauts-de-France et la Normandie enregistrent une hausse au niveau de la moyenne française (+2,1 %), mais inférieure au trimestre précédent.

L’Île-de-France (+1,8 %) et le Centre-Val de Loire (+1,7 %) améliorent leur performance du 1er trimestre, mais stagnent en fin de classement. C’est également le cas de Provence-Alpes-Côte d’Azur (+1,2 %) mais avec un résultat en deçà du début d’année. La Réunion (+0,9 %) ferme à nouveau la marche mais enregistre un quatrième trimestre consécutif de légère croissance.

Coté investissement en revanche, la frilosité est toujours de rigueur sauf pour la de Bretagne (+5,9 %), et de La Réunion (+5,9 %), qui ont augmentées très significativement, les montants investis par leurs TPE/PME.

Pour toutes les autres régions, l’effort d’investissement a été moins important qu’un an plus tôt. La situation est tendue pour l’Occitanie, qui affiche une troisième forte baisse (-7,3 %) et se situe tout en bas du classement. Idem pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur avec une troisième baisse consécutive (-5,9 %) et Grand Est (-6,2 %), avec une deuxième forte baisse.

La croissance de l’activité a concerné les TPE-PME de huit des neuf secteurs suivis par l’Ordre des experts-comptables, comparativement à la même période de l’année précédente.

Les secteurs des transports et de l’entreposage sont toujours en première place du classement affichant une hausse d’activité de 6,4 %. Ils portent la croissance avec d’autres secteurs d’activités spécialisées, scientifique et technique (+2,8 %), du commerce (+2,4 %) et des activités financières et d’assurance (+2,3 %).

Les TPE-PME de l’industrie manufacturière (+1,8 %), de l’hébergement restauration (+1,8 %), de la construction (+0,9 %) et des autres activités de services (+0,9 %) ont connu une hausse d’activité inférieure à la moyenne nationale.  Celles des activités immobilières affichent un recul de 1,3 %, succédant à cinq trimestres de croissance.

Source : Ordre des Experts-Comptables

By |2018-09-19T09:17:48+01:00mercredi 19 septembre 2018|Economie, Reportages|

Laisser un commentaire